bandeau

un fruit à la récré

 

 

L’action un fruit à la récré est une action inter-services (service Santé du CCAS et service Cantine) qui vise à donner à tous les enfants le goût des fruits en vue d’une alimentation mieux équilibrée et a pour ambition  d'offrir une alternative au lait à la récréation du matin dans les classes de maternelle.

A titre expérimental au cours du dernier trimestre de l’année 2016, l’action a été menée dans deux classes de moyenne-grande section de maternelle (50 enfants) à l’école Louise Michel à raison de six ateliers une fois par semaine d'octobre à novembre 2016. A l'issue de cette première partie du projet une évaluation a été menée avec les enseignants et Mr Rotsaert.

L’action s’est déroulée de la manière suivante :

Après présentation du projet aux parents, une diététicienne est intervenue à trois reprises lors des première, troisième et sixième séances. Ses interventions ont été structurantes pour l’action et ont permis aux enseignants de conduire les deuxième, quatrième et cinquième séances en son absence.

Elle a proposé à l’occasion de la première séance une organisation de l’atelier reproductible à chaque séance : une première partie a été consacrée à expliquer aux enfants en quoi consisterait l’action puis de manière ludique comment et pourquoi se laver les mains avant de manipuler les fruits. Après une période de présentation du fruit du jour avec des images qui expliquaient la provenance du fruit, son mode de culture et sa description complète, elle a accompagné les enfants au lavabo pour le lavage des mains. La deuxième partie de l'atelier était consacrée à la découverte du fruit lui-même et à sa dégustation. Après chaque séance les enfants étaient invités à inscrire sur un tableau de dégustation s'ils aimaient ou non le fruit du jour.

L'action a été appréciée par les enseignants et les parents impliqués (9 parents ont participé au fil des séances). L'évaluation  a montré que certains aspects devaient être améliorés. Autant que possible diverses variétés du même fruit seront présentées et le timing sera amélioré.

Nous nous proposons de poursuivre le projet en le déployant sur les moyennes-grandes sections des autres écoles maternelles de la ville (2 par écoles) d'ici la fin de l'année scolaire 2017-2018 :

   au cours des deux premiers trimestres 2017, nous  poursuivrons l'action dans trois écoles : à Desbordes Valmore dans le quartier des Oliveaux, à La Fontaine dans le quartier Clémenceau, à Anatole France dans le quartier de la place Jean Jaurès.

    au cours de l'année 2017-2018, nous poursuivrions l'action dans les écoles restantes à raison de deux par semestre, par exemple : Notre Dame, Florian puis St Vincent,Ch. Perrault.

   A l'issue de cette première phase du projet une évaluation sera menée auprès des élèves, des parents et des enseignants pour tenter de mesurer l'impact du projet sur l'attitude des enfants par rapport aux fruits et afin de faire évoluer l'action pour les années à venir.