bandeau

Les jardins familiaux


    Les jardins familiaux, à l’origine appelés « jardins ouvriers », répondaient à des fonctions humanitaires, morales, économiques et politiques. Il s’agissait au début du XXème de cultiver son lopin de terre afin de nourrir sa famille à un moindre coût.

    Peu à peu, ces fonctions allaient disparaître pour laisser la place aujourd’hui au loisir et au plaisir de jardiner. De nos jours, les jardins familiaux sont des espaces culturaux groupés, gérés par des associations reconnues d’utilité publique.

    En 1915, 20 jardins avaient été crées sur un terrain situé rue de l’Egalité (actuelle rue du Général Leclerc), afin de faire face aux difficultés rencontrées par la population pendant la guerre pour se procurer les denrées nécessaires à sa survie.

    Par la suite, les nombreux établissements industriels présents sur Loos, tels que les usines Thiriez, Kuhlmann et Danel, transformèrent des terrains improductifs ou isolés en jardins ouvriers. En 1980, on en recensait ainsi une centaine.

    70 parcelles d’une superficie de 25 à 200m² y sont mises en location; elles sont gérées par l'association des jardins familiaux de la Basse Marlière.

     Au delà du jardinage, l’association a pour objectif de créer un lieu de rencontres et de convivialité.

L'association des jardins familiaux de la basse marlière