bandeau

Éco gestes : A Noël, des fêtes astucieuses et des résolutions durables !

 

Noel_500.jpg"

Pour les achats de Noël


- J'achète des cadeaux utiles afin d’éviter les achats gadgets qui finissent dans un placard ou qui cassent trop vite.

- Je privilégie des achats de proximité pour réduire le transport des marchandises.

- Je privilégie des cadeaux avec peu d’emballage ou des emballages recyclables.

- Lorsque je jette les emballages, je les trie dans la bonne poubelle.

- Je revends, donne ou recycle les vieux appareils démodés ou remplacés par les achats de Noël.

- Je privilégie les jeux et jouets qui peuvent être branchés sur le secteur ou rechargeables. A défaut, j'achète des piles rechargeables.


Pour le sapin de Noël


Pour rappel, il est interdit par la loi et passible de 100 € d’amende de déposer son sapin dans la rue ou sur le trottoir.

- Je privilégie le sapin naturel, plus écologique. La culture du sapin naturel contribue à absorber les émissions de CO2, permet de stabiliser le sol et il est biodégradable.

- Si mon sapin est en pot, je le replante dans mon jardin. Pour cela, je l'achète assez tard en décembre et encore vivant. Pour le replanter, je choisis une journée sans gel et j’arrose bien la motte avant de replanter.

- Si le sapin est mort et desséché, je le recycle dans l'enclos mis à disposition par la Ville de Loos, qui sera transformé en copeaux pour paillis ou en compost.

- J'évite le sapin artificiel dont le bilan écologique est négatif ou alors je le conserve plus de 20 ans afin que son bilan carbone soit équivalent à celui du sapin naturel.

- Je peux aussi m'amuser à décorer mes plantes intérieures, des branches mortes ou des sapins d'intérieur permanents (le pin de Norfolk).



Pour les repas de Fêtes


- J'achète des produits de saisons : clémentines, mandarines, poires, pommes, orange, betteraves, carottes, céleris, choux, choux-fleur, choux de Bruxelles, endives, navets, oignons, panais, poireaux, pommes de terre, potirons, courges, topinambours, mâches, salsifis.

- J'achète des produits bio dans la mesure du possible afin de soutenir cette filière.

- J'évite d’utiliser du matériel jetable au profit d’une belle nappe en coton et de la belle vaisselle.

- Je respecte les écogestes habituels en cuisine : couvercle sur les casseroles, nettoyage régulier des plaques de cuisson, cuisson à la cocotte-minute quand c’est possible, fond plat et adapté au diamètre de la plaque pour les poêles et les casseroles…

- Je privilégie la décoration de la maison avec des décorations non électriques.

- A chaque fois que c'est possible, j'envoie des invitations et cartes de vœux sous format électronique plutôt que par courrier ou j'envoie des cartes d'organisations caritatives.