bandeau

L'abbaye


Sa renommée est aussi liée à un pèlerinage célèbre (Notre Dame de Grâce), où affluèrent par milliers des pèlerins de l'Europe du Nord, riches ou pauvres.C'est au milieu du XIIème siècle que Loos entre dans l'histoire à travers son abbaye.

Bernard de Clairvaux (Saint Bernard), de passage en Flandre, prêche pour la croisade et profite de ses contacts avec les nobles locaux pour implanter des communautés monastiques de l'ordre de Cîteaux.

Thierry d'Alsace, comte de Flandre lui offre à Loos des terres pour installer une communauté. En 1146, l'abbaye de Loos naît officiellement. 41 abbés vont présider à la destinée de cette communauté qui deviendra non seulement un centre religieux important du clergé régulier mais aussi une impressionnante entreprise économique très florissante.

L'âge d'or se situe au milieu du XVIIIème siècle, date autour de laquelle sont construits les bâtiments actuels servant au centre de détention. C'est aussi à cette époque que la puissante abbaye étale sa puissance par la construction de portes monumentales.

La révolution de 1789 allait être fatale aux abbayes. Le clergé régulier est interdit, ses biens sont confisqués et mis à la disposition de la nation comme biens nationaux. Ces biens seront vendus et dispersés (terres, maisons, fermes) mais les bâtiments de l'abbaye resteront propriété de l'Etat ou du Département.

Tour à tour dépôt de mendicité, caserne puis hôpital militaire, l'abbaye deviendra en 1817, par ordonnance royale, une maison de force et de correction, c'est-à-dire une prison. De nos jours, nous connaissons l'abbaye sous forme du domaine pénitentiaire de Loos.

Le Centre de Mémoire de l'abbaye prison de loos

C’est en 1998 qu’André Gustin, enseignant au centre de détention de Loos, crée l’association du Centre de Mémoire de l’Abbaye Prison de Loos. L’objectif principal est d’installer sur le domaine pénitentiaire de Loos un centre de mémoire où seraient regroupées les grandes étapes de l’évolution historique de ces lieux. L’histoire de ce domaine couvre 850 années. Cette longue évolution se divise en deux périodes majeures :

  • le temps des moines : 1146 – 1790
  • le temps des prisons : depuis 1817.

Soutenue par l’administration pénitentiaire et le conseil municipal de Loos, l’association souhaite installer sur le domaine pénitentiaire de Loos, un centre de mémoire. Ce centre doit rendre hommage à l’œuvre des cisterciens qui ont été les grands aménageurs et ont fait entrer Loos dans l’Histoire.

Il doit aussi faire connaître les drames qui ont profondément marqué les populations victimes de la barbarie nazie. Il doit enfin faire connaître le travail difficile accompli par tout le personnel pénitentiaire depuis deux siècles auprès de la population détenue.

L’association du Centre de Mémoire travaille à la réalisation d’un livre retraçant les faits marquants de ces lieux.

Vous désirez soutenir ce projet, rejoignez-nous en adhérant à l’association.

CMAPL CENTRE DE MEMOIRE DE L’ABBAYE PRISON DE LOOS
André Gustin
12 rue des fusillés
59320 Emmerin
03.20.07.23.79
andregustin@yahoo.fr

Site : www.cmapl.org